Nos types de travaux

Cuisinière à bois

La cuisinière à bois résiste encore très bien à l’essor du granulé grâce à son côté authentique et chaleureux. C’est un système fiable (sans électronique) qui assure les fonctions de chauffage et de cuisson, en contrepartie d’une manutention régulière. Conseils Thermiques vous donne les clés pour choisir une cuisinière à bois adaptée à votre besoin.

L’intérêt principal d’une cuisinière à bois est de coupler une fonction de chauffage à une fonction de cuisson. La qualité de la combustion se gère en adaptant l’air comburant. Pour obtenir un rendement maximal, on peut jouer sur plusieurs variables.

Si vous attendez de votre cuisinière bois des performances de chauffage principal, il faut se tourner vers un modèle « hydro » avec un bouilleur. Cet échangeur à eau placé dans la chambre de combustion permet de récupérer la chaleur produite par la cuisinière et de la stocker dans un ballon tampon.

Ce dernier peut alimenter le réseau de chauffage central même quand la cuisinière est éteinte (diffusion plus homogène de la chaleur). Pour davantage de souplesse, l’installation est souvent complétée par une chaudière automatique préexistante (gaz ou granulés de bois). La puissance des cuisinières à bois hydro varie généralement de 13 à 23 kW. L’installation reste délicate et l’aide d’un professionnel avec la double certification Qualibois modules « Air » et « Eau » est requise.

Quelques réalisations «Cuisinière à bois»